Dépasser son plafond de verre financier et Gagner plus quand on est une femme

Comment dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme ?

C’est à cette question que nous répondons à 2 voix avec Eléonore, Money Coach et experte en négociation.

Car en effet, la question du rapport à l’argent des femmes se répercute dans absolument tous les chiffres, que ce soit dans le salariat, l’entrepreneuriat, ou l’investissement…

  • Dans les négociations salariales, les femmes négocient moins facilement leur salaire, elles gagnent en moyenne quinze pour cent de moins que les hommes 
  • Quand elles entreprennent, c’est le plus souvent sous forme d’auto entreprises. Et elles ne sont qu’un tiers aujourd’hui à représenter la population des entrepreneurs en France. 
  • Et enfin, quand elles investissent, ce n’est pas de la même manière que les hommes et généralement elles le font avec des stratégies plus sécuritaires et moins lucratives.

Alors, aujourd’hui nous passons en revue les freins qui nous ont handicapés une partie de notre vie et ceux que nous observons chez d’autres pour vous donner des pistes pour dépasser votre plafond de verre financier et vivre la réussite financière que vous méritez ! 🫶

✒️  Et lisez également : 

Femmes et Argent en France : Dépasser les Plafonds de Verre Financier et s’autoriser à gagner plus quand on est une femme.

Ophélie: Quand on regarde les chiffres sur les femmes et l’argent en France, ça pique : rémunérations moindres, petites entreprises, moins investisseuses…

Eléonore: Eh bien, écoute, Ophélie, je confirme tous ces chiffres…. D’abord, parce que j’ai moi-même été salariée à un moment, donc j’ai expérimenté. Et j’ai connu ces plafonds de verre en ne négociant pas, par exemple, mon salaire. En tant qu’entrepreneure également, je me rends compte qu’effectivement, on a parfois quelques croyances limitantes. De plus, j’investis aussi à côté, constatant que certains montants pouvaient me faire peur…

✒️ Et lisez : dépasser la peur d’investir

Le Défi de la Négociation Salariale Féminine pour dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme

Ophélie: Il a vraiment fallu que je fasse un travail très spécifique là-dessus pour oser négocier. Et ça commence ainsi dans le salariat. Généralement, les femmes n’osent pas négocier leur salaire. Nous sommes, en gros, de bonnes élèves pensant que notre travail bien fait sera automatiquement récompensé…

Eléonore: C’est vrai, c’est exactement ça. Je n’ai pas négocié mon premier salaire en pensant que c’était déjà très bien d’avoir un CDI et d’être reconnue pour un travail que je savais être compétente.

Enseigner l’Art de Négocier aux étudiantes pour dépasser les plafonds de verre financiers

Eléonore: J’ai préparé des présentations pour justifier des augmentations de salaire et j’enseigne cela à des étudiants en master deux. Et je partage des histoires de négociations salariales pour qu’ils évitent les mêmes erreurs.

Déconstruire les Tabous Financiers, Dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme

Ophélie: Voilà quelque chose qu’on ne nous apprend pas. Et quelque part, on nous a renvoyé cette idée que demander n’était pas très bien, que c’était mieux de donner que de recevoir…. Et que le plus important était d’avoir un travail. 

Alors que finalement, on négocie notre temps et notre compétence, soit ce qu’il y a de plus important dans notre vie !  Et il est crucial de se faire valoir à notre juste valeur. 😉

✒️ Et lisez : Apprendre à recevoir et s’ouvrir à l’abondance

Tabous Sociaux, Négociation, Plafond de verre financier et retenues à gagner plus quand on est une femme

Eléonore: Oui, c’est exactement ça ! La fille polie, la bonne élève, je pense que beaucoup de femmes se retrouvent dans cette image-là… 

Et le manque d’éducation financière et de compétences liées à la confiance en soi rend les femmes démunies face à un employeur ou un prestataire !

✒️ Et lisez : Peur de déplaire: s’en défaire et vivre sa vie

Entrepreneuriat, Gratuité et Rapport à l’argent des femmes

Eléonore: Quand on est entrepreneure, on se retrouve démuni. On préfère parfois accepter des services gratuits plutôt que de négocier. Et cela témoigne d’un décalage culturel, principalement lié à l’éducation.

Ophélie: La loi de soixante-cinq a donné aux femmes l’autorisation de disposer de leur argent par elles-mêmes. Et c’est relativement récent : la génération de ma mère. Donc nous sommes la première génération à entreprendre, investir et intervenir sur les questions de négociation liées à l’argent. 💸

Évolution Générationnelle, Empowerment Financier et Plafond de verre financier des femmes

Eléonore: Exactement, moi je le vois aussi étant de la Guadeloupe. Je remarque le poids de la culture dans la relation à l’argent et le décalage entre moi et les générations précédentes. En effet, je suis beaucoup plus affirmée dans mes choix financiers et mes ambitions, assumant pleinement !

✒️ Et lisez : Psychogénéalogie, relation à l’argent et réussite

Dépasser les Mythes de la Négociation Salariale, son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme !

Ophélie: Il existe beaucoup d’idées reçues sur la négociation salariale. Certaines pensent qu’être fidèle à son patron garantit les meilleures augmentations. Or, les chiffres actuels montrent qu’en restant au même endroit sans se former, on peut aspirer au mieux à une augmentation de deux pour cent. Alors, qu’en se formant et en changeant de poste régulièrement, on peut viser dix à quinze pour cent ! 

Mythes de la Fidélité et de la Mobilité

Eléonore: J’ai eu des augmentations de salaire uniquement en changeant de boîte. À l’époque, je n’avais pas énormément confiance en moi, demandant rarement dix ou quinze pour cent lors de mes changements. En effet, la mobilité interne existe, mais le salaire qui l’accompagne n’est pas toujours évident.

Les Peurs des Femmes dans la Négociation

Eléonore: Ce qui retient les femmes aujourd’hui, ce sont les peurs : la peur d’être mal vue et d’être considérée comme vénale ou superficielle. La négociation est parfois perçue comme un acte masculin, mais c’est une autocensure liée à l’éducation !

Autocensure et Représentations Sociales pour dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme

Ophélie: C’est encore très ancré. Et dans les négociations salariales, il y a très peu de femmes qui négocient, contrairement à cent pour cent des hommes….

Eléonore: Les femmes s’autocensurent, lié à l’éducation et à une méconnaissance de la valeur qu’elles peuvent apporter. La négociation est souvent perçue comme un acte masculin. Mais elle va au-delà du salaire, englobant divers avantages.

Élargir la Vision de la Négociation Salariale

Ophélie: Une bonne négociation est celle où les deux parties gagnent. Et il est essentiel de valoriser ce que l’on apporte à l’entreprise, que ce soit en termes de compétences ou d’aspects indirects tels que le confort de travail et l’aménagement du temps.

Eléonore: Il faut définir clairement ce que l’on veut avant de négocier, ne pas quémander, mais plutôt proposer ses compétences comme un service à l’employeur. Et cela donne une posture de leader négociant une prestation.

Dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme entrepreneure

Ophélie: Tout cela se répercute également lorsque les femmes lancent des entreprises. Elles reproduisent souvent ces dysfonctionnements de non-négociation et de sous-évaluation de leur valeur, que ce soit dans le prix de leurs prestations ou de leurs produits, par manque d’ambition envers l’organisation et les tarifs pratiqués dans leurs entreprises.

✒️ Et lisez : Comment fixer un prix juste pour vous et vos clients ?

Répercussions sur l’Entrepreneuriat Féminin du plafond de verre financier

Eléonore: Oui, c’est vrai ! Et cela se répercute de deux manières. D’abord, certaines femmes désireuses d’entreprendre n’osent pas se lancer par peur, principalement la peur de l’échec, suivie de la peur du manque d’argent et des conséquences organisationnelles dans leur foyer….

✒️ Et lisez : Libérez-vous de la peur de manquer d’argent

Peurs Entravant l’Entrepreneuriat Féminin

Eléonore : Lorsqu’elles deviennent entrepreneures, les femmes ont du mal à fixer leurs prix. Beaucoup préfèrent offrir des services gratuits pendant longtemps, pensant que la visibilité suffit. Et c’est bien ! Mais elles méritent mieux. Et surtout, la peur de se vendre est présente…

✒️ Et lisez : Comment surmonter la peur de vendre et réussir

Défi de Fixer les Prix et Peur de la Vente à dépasser pour gagner plus et dépasser son plafond de verre financier

Eléonore : Cette peur est particulièrement observée chez les femmes. La peur de se vendre est peut-être liée à des cas historiques, comme le rapport à la prostitution et au mariage. Ce que j’ai envie de leur dire, c’est qu’on ne leur demande pas de vendre leur personne, mais bien un service distinct !

Et beaucoup de femmes se lancent en micro-entreprise, où leur entreprise est elles-mêmes. Comptes mélangés, pas de distinction claire entre personne physique et morale.

Les Limites Fiscales et le Plafond de verre financier créé par l’Auto-Entreprise

Ophélie: Il existe un plafond de verre fiscal dans l’entrepreneuriat féminin… En effet, monter une auto-entreprise est peu intéressant fiscalement et les plafonds de TVA et de chiffre d’affaires créent automatiquement un plafond financier !

Eléonore: La micro-entreprise est un faux ami. Car elle crée un plafond financier d’office. Les plafonds de TVA et de chiffre d’affaires limitent nos perspectives. Si on se fixe une limite de soixante-dix mille, notre cerveau intègre cela, nous poussant à rester petit par peur de dépasser ce seuil…

Les Obstacles de la Non-Délégation et le plafond de verre de la Visibilité

Ophélie: Ne pas s’autoriser à déléguer est un autre obstacle ! En effet, beaucoup de femmes pensent qu’elles doivent tout faire elles-mêmes, créant ainsi un plafond de verre. L’auto-entreprise n’est pas adaptée pour déléguer efficacement. 

Et il y a aussi des plafonds de visibilité, car être trop visible n’est pas bien vu, générant la peur du jugement…

Eléonore: Aujourd’hui, on nous dit que l’on peut tout faire, mais il y a une charge mentale réelle d’avoir une entreprise et de gérer une organisation familiale. Et déléguer devient essentiel, mais s’autoriser à le vouloir est déjà un pas important. La visibilité est également entravée par les représentations limitées des femmes entrepreneurs, souvent associées au monde des start-ups.

Déconstruire les Modèles et Briser les Plafonds : Vers une définition plus libre de la Femme d’Affaires

Eléonore : L’entrepreneuriat est souvent lié aux grandes écoles et au monde des startups, ne représentant pas la diversité des femmes entrepreneures cherchant à créer leur propre entreprise aujourd’hui…

Ophélie: À travers Fric au Féminin, je m’efforce de déconstruire ces modèles en mettant en avant des femmes ordinaires, des femmes dans lesquelles on peut se reconnaître. Car les standards médiatiques sur le business et l’investissement ne nous représentent pas correctement. Alors que la plupart d’entre nous souhaitent prendre les rênes de leur vie économique ! 💸

Diversité Absente dans les Représentations Médiatiques

Ophélie: Les représentations dans les médias sur le business sont limitées. Seulement deux pour cent des femmes médiatisées appartiennent à la catégorie business. Et elles sont souvent les mêmes. Alors, il est crucial de montrer la diversité des femmes entrepreneures, celles qui entreprennent dans des conditions différentes.

Les Femmes et l’Investissement : Des Standards Masculins

Ophélie: Le sujet où les femmes se reconnaissent le moins est celui de l’investissement. Or, beaucoup de femmes salariées réalisent qu’investir est crucial pour assurer une retraite stable. Cependant, elles ont du mal à se reconnaître dans les standards très masculins qui leur sont présentés, en particulier dans les milieux du développement économique, du business et de l’investissement.

Les Défis de l’Éducation Financière et de l’Investissement

Eléonore: En tant que femme, le manque d’éducation financière est un défi que nous avons toutes affronté. L’argent et l’investissement ne sont souvent pas abordés dans les familles. Le jargon financier est masculin, l’approche est produit-centrée, et il existe des plafonds de verre qui limitent l’accès des femmes à l’investissement.

Les femmes sont confrontées à des préjugés lorsqu’elles investissent, notamment dans le regard des banquiers. Il existe une réalité à défendre son dossier, et le manque de négociation salariale peut impacter la base de la retraite des femmes, rendant l’investissement d’autant plus crucial.

Ophélie: Il faut enclencher tous les leviers, négocier, investir, et trouver des alternatives pour assurer un avenir financier stable ! 💸

Conseils Pratiques pour Dépasser son Plafond de Verre Financier et Gagner Plus quand on est une femme 

Oser Parler d’Argent et Demander ce que l’on Mérite

Ophélie: Passons maintenant à la partie des conseils pratiques sur la façon de dépasser son plafond de verre, en particulier en tant que femme. Nous avons déjà discuté de la négociation, qui est cruciale tant dans le salariat que dans l’entrepreneuriat. Il faut oser parler d’argent et demander ce que l’on mérite.

Oser Demander et Dépasser la Peur du Rejet

Eléonore: Le premier conseil que je donnerais est d’oser demander ! Et ne vous censurez pas. La vie offre deux réponses : oui ou non. Et le non n’est pas nécessairement définitif. 

👉 Et en cas de refus, vous pouvez enregistrer cela comme une opportunité de discussion future. 😉

Apprendre à négocier est une compétence qui s’acquiert avec le temps. Il est essentiel de dépasser la peur du rejet, et cela s’apprend également. Négocier vous permet d’accepter un éventuel refus sans dramatiser.

Apprendre et Investir en Soi

Ophélie: Un autre conseil serait d’apprendre constamment et d’investir en soi. En effet, monter en compétence sur divers sujets est essentiel, que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel.

Pacifier sa Relation à l’Argent

Eléonore : Pacifier sa relation à l’argent est également crucial. Il est conseillé de travailler sur les comportements, les émotions financières et le lien entre la personne et son entreprise. Et des formations ou accompagnements peuvent aider à lever ces freins !

Préparation et Communication pour un Lancement Réussi

Eléonore : Si vous envisagez de vous lancer dans l’entrepreneuriat, préparez-vous ! Construisez une vision financière sur un an, anticipez les incertitudes. Et discutez des implications avec votre famille ou votre compagnon.

Parler d’Argent ouvertement et Accepter l’Inconfort

Ophélie : Il est essentiel d’accepter l’inconfort pendant les phases de transition, qui peuvent durer un an ou deux, lorsqu’on décide de changer de vie. Parler ouvertement d’argent permet de trouver des systèmes pour vivre ces périodes inconfortables.

Eléonore: Tout à fait. Cela implique de prendre des risques calculés. Il n’est pas question de tout abandonner du jour au lendemain, mais plutôt de maîtriser la sortie et de préparer soigneusement le nouveau projet. Il existe des dispositifs en France, tels que le chômage, les organismes de transition professionnelle, et la possibilité de rencontrer des personnes dans des domaines qui nous intéressent pour poser des questions.

Oser Demander et Poser des Questions

Eléonore : Osez demander et poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Les gens aiment partager leur expérience et donner des conseils. Et c’est un moyen efficace de se préparer et de construire son projet.

Choisir son Entourage et Trouver des Modèles Inspirants

Ophélie : Les fidélités familiales et les messages auto-limitants peuvent influencer notre perception de l’argent et de l’ambition… Alors, il est crucial de s’entourer de personnes partageant nos objectifs et prêtes à nous aider à avancer dans notre projet professionnel ! 💪

Eléonore : Il est essentiel de s’entourer de personnes partageant la même dynamique, que ce soient des porteurs de projets ou des mentors avec des années d’expérience. Et trouver des mentors peut grandement aider à y voir plus clair, surtout dans les moments difficiles.

S’autoriser à Rêver, Définir son Ambition et Équilibrer vie professionnelle et vie personnelle

Ophélie : Il est crucial de se donner le temps de se connaître, de réfléchir à ses aspirations, et de concevoir une vie personnelle et professionnelle qui soit authentiquement la sienne. 

Eléonore : Je recommande de faire des activités créatives et de visualiser ses aspirations, que cela concerne l’entrepreneuriat ou d’autres passions. C’est important de définir sa propre ambition, indépendamment des connotations masculines associées au mot « ambition », et de rester fidèle à soi-même !

Ophélie  : Et ne pas se comparer aux autres ! chacune sait ce dont elle a besoin. Et l’ambition peut être différente pour chaque personne, que ce soit atteindre le SMIC ou devenir millionnaire… Cela dépend entièrement de soi.

Éviter de Reproduire les Schémas du Salariat dans l’entrepreneuriat pour dépasser son plafond de verre financier

Eléonore : C’est important de se poser les bonnes questions sur la manière dont on veut vivre, organiser ses ambitions et prendre soin de son quotidien. Et je regrette que beaucoup d’entrepreneures ne remettent pas en question leur approche du travail et de l’argent, recréant ainsi les contraintes du salariat….

Et la peur commune que l’argent ne se mérite qu’en travaillant dur est très présente perpétuant ainsi les schémas préexistants. De plus, la société a ses propres critères de réussite entrepreneuriale, et il est essentiel de se demander ce que l’on veut en tant qu ‘entrepreneure, au-delà de ces critères externes !

L’Importance d’avoir un Pourquoi Profond

Ophélie: il est important d’avoir un « pourquoi » profond lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat ou l’investissement. Et cette motivation doit être organique : c’est à dire en adéquation avec la vie personnelle, la cellule familiale, et qu’elle doit avoir du sens pour surmonter les périodes difficiles.

Et peu de personnes réfléchissent en profondeur à leur « pourquoi », la raison qui les aidera à surmonter les difficultés lorsqu’elles décident de changer de vie et de s’engager vers la liberté financière

Éléonore : Le « pourquoi » peut être lié à la recherche de gains financiers, mais j’insiste sur la nécessité d’une ancre solide.Et méfiez-vous du mimétisme ! L’entrepreneuriat est souvent perçu comme tendance, mais que la réalité peut être complexe, avec des hauts et des bas émotionnels ! 😉

La Complexité des Croyances sur l’Argent et Le Tabou de l’Argent dans la Société

Ophélie : certaines personnes s’interdisent de gagner de l’argent en raison de jugements qu’elles portent sur ceux qui en gagnent…

Éléonore : C’est lié au poids des traditions judéo-chrétiennes …. Et cela est ancré dans la société, où gagner de l’argent est souvent associé à des connotations négatives. De plus, les croyances sur l’argent peuvent être liées à l’éducation familiale, aux schémas familiaux, et à l’environnement fréquenté. Et cela peut influencer négativement la réussite dans les affaires…. Par exemple, une personne qui ne pense pas mériter de l’argent pourrait s’auto-saboter dans le monde des affaires, refusant inconsciemment de conclure des transactions ou de gagner plus d’argent !

Ultimes Conseils pour Améliorer la Relation à l’Argent et dépasser son plafond de verre financier

Éléonore : Ayez confiance en vous-mêmes ! Développez votre intuition et cultivez une estime de vous forte ! 🫶

De plus, il est important de pacifier sa relation à l’argent en travaillant sur ses freins psychologiques. Et je recommande des livres et des accompagnements pour faciliter ce processus… De plus, cela aura un impact à la fois personnel et professionnel.

Ophélie : Et je renchérit sur l’importance de continuer à rêver grand ! Car trop souvent, une fois adulte, on ne s’autorise plus à rêver. 

👉 De plus, mesdames, ne sous-estimez-pas l’impact positif que le fait de vous permettre de gagner correctement sa vie peut avoir sur la vie de vos enfants, en particulier de vos filles et ouvrant la voie !

Recommandations de Livres sur la Relation à l’Argent pour dépasser son plafond de verre financier et gagner plus

  • « Le Couple et l’Argent » : Un livre génial qui explore la relation entre le couple et l’argent, permettant de comprendre l’origine des relations femmes-argent et de surmonter les blocages.
  • « Aux Thunes Citoyennes » : Un livre sur l’éducation financière qui aborde divers aspects du sujet. Ophélie le recommande comme une lecture essentielle pour celles qui cherchent à en savoir plus sur le domaine.
  • « Ajoute un Zéro » : Un ouvrage spécialement destiné aux entrepreneur.es qui se posent des questions sur la tarification de leurs services. Le livre remet en question les idées préconçues sur la tarification et encourage à valoriser correctement les offres dès le début !
  • « Développez Vos Super Pouvoirs Financiers » : Ce livre traite de la relation à l’argent, de la négociation salariale, et met particulièrement l’accent sur l’investissement, encourageant les femmes à accéder à cet aspect financier !

via GIPHY

Conclusion : Comment dépasser son plafond de verre financier et gagner plus quand on est une femme

Comme nous venons de vous le voir, les réponses sont avant tout en nous ! Et nous avons toutes la capacité de nous créer une vie qui nous correspond et d’attirer l’abondance dans tous les aspects de notre vie !

👉 Alors, osez prendre les rênes de votre destin financier et mettez-le au service de vos rêves ! 😉

Et je tiens à exprimer ma gratitude envers Éléonore pour cette conversation riche et inspirante sur la relation à l’argent. Si vous souhaitez bénéficier de l’accompagnement et des conseils d’Éléonore, vous pouvez la contacter :

👉 Et dites-moi dans les commentaires quelle action vous allez mettre en oeuvre pour dépasser votre plafond de verre financier cette année. 🚀


Commentaires

5 réponses à “Dépasser son plafond de verre financier et Gagner plus quand on est une femme”

  1. J’ai lu avec un grand intérêt ton article. Au début de ma vie active, je n’ai rien négocié du tout. Jeune, étudiante, je voulais juste arrondir mes fins de mois. Je cherchais simplement à gagner le maximum d’argent en m’économisant (en ne m’épuisant pas) car je devais assumer mes cours en parallèle. Je sélectionnais donc les offres dans ce sens. Je ne négociais rien. Si le salaire ne m’allait pas, je ne prenais pas. Et puis, avec l’expérience, je me suis rendue compte de ma valeur au travail. J’ai par conséquent négocié TOUS mes salaires lorsque j’ai été salariée. A un point, où on m’a demandé de ne pas le dévoiler à mes collègues femmes pour éviter les jalousie…..! J’ai dû faire face au propositions salasses pour obtenir un poste ou une augmentation. Et oui, on en parle pas assez, mais cela existe! Ensuite, en tant qu’entrepreneur, j’ai été fortement avertie des difficultés d’entreprendre en tant que FEMME. Je ne vais pas tout raconter, mais dans mon cas, et pour faire court: c’est d’une part, ma capacité à entrer dans la tête des gens pour savoir ce qu’ils désirent vraiment et la conscience de ma valeur et désirs intrinsèques (de tout ce qui fait que je suis « moi » en fait), qui ont fait que j’ai su faire matcher les 2. La conséquence c’est: pas peur de négocier, mais aussi, plus besoin de négocier!

    1. Merci de ce témoignage qui va en inspirer beaucoup !

    2. super témoignage merci à toi !

      1. Quand J étais salariée « La fille polie, la bonne élève » voilà ce que j étais. Maintenant je me lance dans l entreprenait et J avoue que je fais tout a travers ton article j ai compris qu il fallait que je délègue et que je demande de l aide..merci pour ce bel article enrichissant.

        1. On n’échoue jamais: on apprend et on évolue ! merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *